Livres sur Pibrac

LA BASILIQUE SAINTE-GERMAINE HISTOIRE D’UN PATRIMOINE DE PIBRAC

Basilique 2

Rédigé par l'association Généalogie et Histoire de Pibrac.

En 1854, le pape Pie IX déclare Germaine Cousin « bienheureuse ». Après les fêtes de la canonisation en 1867, la place devant l’église est aménagée, mais les pèlerins sont si nombreux que la nécessité d’une nouvelle église se fait sentir…

Le 15 juin 1901, Mgr Germain pose la première pierre d’un monument de style romano-byzantin, conçu d’après les plans de pierre-Joseph Esquié, architecte à Toulouse et grand prix de Rome…

La basilique Sainte-Germaine ne sera achevée qu’en 1967.

L’histoire de la construction d’une des quatre basiliques de la Haute-Garonne est racontée par une équipe passionnée d’histoire locale, qui nous invité à découvrir le bâtiment au cours d’une visite extérieure et intérieure.

PIBRAC HISTOIRE D’UN PATRIMOINE

1. DES ORIGINES À LA FIN DE L’ANCIEN RÉGIME

1. Pibrac

Rédigé par l'association Généalogie et Histoire de Pibrac.

Il n’existait pas d’histoire générale de Pibrac en dehors de la monographie d’Anatole du Faur (1812-1886) dans son Histoire de l’église, du village et du château (1882) et de celle de Jeanne Pons.

En ce début de XXIe siècle, l’association Généalogie et Histoire de Pibrac s’est fixée comme objectif de combler ce manque, en confrontant la théorie traditionnelle avec les révélations historiques et scientifiques établies depuis sur le sujet.

Celle nouvelle histoire de Pibrac des origines à la Révolution évoque ls origines de l’homme dans la vallée de la Garonne, la naissance d’un village, ses premiers seigneurs, la construction de castrum, du château de la famille du Faur, de l’église Sainte-Marie-Madeleine, ainsi que l’essor de la ville avant la Révolution.

Amplement illustré, ce livret veut faire valoir la richesse du patrimoine historique de la ville (portail Henri-IV, la maison du Logis et la ferme de Sainte-Germaine.

2. DE LA RÉVOLUTION À LA FIN DU XIX SIÈCLE

2. Pibrac

Rédigé par l'association Généalogie et Histoire de Pibrac.

Il n’existait pas d’histoire générale de Pibrac en dehors de la monographie d’Anatole du Faur (1812-1886) dans son Histoire de l’église, du village et du château (1882) et de celle de Jeanne Pons. En ce début de XXIe siècle, l’association Généalogie et Histoire de Pibrac s’est fixée comme objectif de combler cette lacune.
À la fin du premier tome, nous avions laissé Pibrac à l’aube de la Révolution.

À la fin du premier tome, nous avions laissé Pibrac à l’aube de la Révolution.
Ce nouveau tome, De la Révolution à la fin du XIXe siècle, se concentre sur les deux événements – la Révolution et le culte lié à la bienheureuse Germaine – qui vont bouleverser l’histoire de notre village, tant sur le plan de son développement que dans son organisation civile et religieuse.

Richement illustré, l’ouvrage présente plusieurs aspects de l’histoire du territoire (frontières, monde agricole et viticole) et du village de Pibrac (urbanisation, développement de la voirie, réaménagement de la place, délocalisation du cimetière), la canonisation de Germaine Cousin, les débuts de l’enseignement, et l’apport à la commune de la révolution industrielle (arrivée du chemin de fer, fil télégraphique, éclairage public).

3. LE XX SIECLE (1900 - 1975)

3. Pibrac

Rédigé par l'association Généalogie et Histoire de Pibrac.

Il n’existait pas d’histoire générale de Pibrac en dehors de la monographie d’Anatole du Faur (1812-1886) dans son Histoire de l’église, du village et du château (1882) et de celle de Jeanne Pons. En ce début de XXIe siècle, l’association Généalogie et Histoire de Pibrac s’est fixée comme objectif de combler cette lacune. Avec la fin du deuxième tome, le village achevait sa traversée du XIXe siècle.

Ce dernier tome, Le XXe siècle (1900-1975), détaille comment Pibrac a su poursuivre la structuration amorcée au siècle dernier, en dépit de deux conflits mondiaux, afin de mieux préparer son destin à l’aube du XXIe siècle.

Richement illustré, l’ouvrage retrace la transformation administrative du territoire, son développement démographique (apport des populations étrangères) et économique (commerces et agriculture), la création de nouvelles infrastructures (réseaux hydraulique et électrique), d’établissements scolaires (école Maurice-Fonvieille, collège du Bois de la Barthe), du tissu associatif (Union sportive pibracaise, Gerbe artistique, M.J.C) et les étapes de la construction de la basilique.

PIBRAC DÉVOILÉ

Guy du Faur

Guy de Faur de Pibrac, noble et éminent personnage de la Renaissance.

Sainte-Germaine humble bergère dont les miracles émerveillent aujourd’hui encore les fidèles, rien ne semblait pouvoir rassembler ces personnages si différents. Or, ils ont tous deux lié leur vie au village de Pibrac où l’on peut aujourd’hui encore admirer les vestiges de leur influence remarquable. Laissez-vous entraîner à votre tour sur les traces de ces personnalités fascinantes.

Non loin de Toulouse, baigné par deux ruisseaux et bordé par la forêt de Bouconne se trouve le village de Pibrac, Nous vous proposons de partir à la découverte de ce lieu particulier, riche d’une Histoire religieuse et politique étonnante, qui a su évoluer depuis l’époque préhistorique jusqu’à nos jours sans perdre son identité.

LA PETITE HISTOIRE DU BERNET

La petite historie du Bernet

La petite histoire du Bernet, de Colm Mannin - 2017

Colm MANNIN, avocat irlandais établi en France depuis 1973, raconte comment PIBRAC, un paisible village, a été brusquement transformé en annexe de la banlieue toulousaine,absorbant du jour au lendemain d'autres cultures et langues européennes et devenant progressivement la pierre angulaire de la fameuse « Airbus Valley ».

logo bibliotheque
logo tmp
logo maison citoyen